Gestion de crise

Photo de Markus Winkler sur Pexels.com

Il y a ce qui est dit, et il y a les faits. Quand les faits et les paroles sont accordés, cela s’appelle de la congruence. Quand ils semblent être à l’opposé, on est tenté d’appeler cela, un peu à la Newton ou à la Guillaume Tell, de la complote de pomme.

Bon, le jeu de mots était facile, comme c’est facile de dire « qu’on aurait fait mieux à leur place ». N’empêche, c’est toujours bon d’essayer de savoir.

On va essayer d’y voir un peu plus clair dans qui fait quoi, qui relaie quelle information, et comment c’est possible de mettre du sens dans ce qui se passe.

Et quand rien n’est clair, quand l’information semble truquée, un moyen de démêler la pelote d’embrouilles est de suivre la piste du « où va l’argent« . Cela peut devenir limpide.

1- l’OMS

C’est l’agence spécialisée de l’ONU pour la santé publique. L’Organisation Mondiale pour la Santé.

D’après OuiQuiPiedA, parmi les missions de l’agence, il y a :

L’OMS conseille alors les états membres de l’Organisation des Nations Unies (quasiment tous les états de la planète) des mesures à prendre pour faire face à la survenue d’une épidémie. Et bon nombre de pays ont appliqué à la lettre les recommandations du sommet de la santé.

Il est important de préciser que l’OMS est un organisme sous influence. Il y a quelques décennies, l’organisation était financée à 80% par les états et à 20% par des fonds privés. Aujourd’hui, la proportion s’est littéralement inversée, d’autant plus depuis que les USA ont retiré leur financement en signe de protestation par rapport à la façon dont la crise est gérée.

source : wikipedia

Parmi les 4 plus gros contributeurs, il y a donc la Fondation d’un grand informaticien qui a investi massivement dans les labos pharma, spécialement les producteurs de vaccin. Et qui finance aussi le 4ème contributeur, l’alliance globale pour la vaccination et l’immunité.

Une organisation sous influence

On pourrait se demander quel est le rapport avec la choucroute, cependant on peut remarquer que quelques jours après que la Fondation qui se dit philanthropique aie doté l’OMS de sa contribution, la déclaration de pandémie a été faite, après un changement subtil de définition. Une répartition mondiale suffit, il n’est plus nécessaire que la mortalité soit conséquente. Autrement dit, le coco-vide passe brutalement du statut d’épidémie à pandémie.

Alerte et action au niveau mondial (GAR) – Qu’est-ce qu’une pandémie ?

Un gros reproche qui a été fait à l’organisation, c’est d’avoir pris peu de recul sur les infos transmises par la Chine en début d’épidémie, sans protester sur l’opacité dont ce pays a fait preuve au tout début. Les autorités chinoises ont en effet conseillé d’interdire les autopsies, vue « la létalité du virus proche de celle d’Ebola » (hum). On se sera vite aperçu qu’il n’en est rien, et que lorsque certains médecins auront pris le risque d’effectuer des autopsies, d’immenses progrès seront au rendez-vous pour la compréhension des mécanismes de la maladie.

allez à 13 min 15 pour écouter ce sujet

L’EauAimeS a également abondé dans la promotion du confinement , suite aux conseils de Neil Ferguson, le pronostiqueur foireux de l’Imperial College of London. Il s’avère que ce prestigieux établissement venait également de recevoir une grosse subvention de la même Fondation pseudo-humaniste de l’informaticien. Hasard ? Je ne crois pas.

Quelques mois plus tard, l’OMS finit par déconseiller les mesures de confinement et même les masques : il n’est jamais trop tard pour changer d’avis. A moins que le vent tournât, et que quelques décideurs pensassent à sauver leurs fesses ?

COVID-19 : l’OMS condamne le confinement

Autres points de vue :

Covid-19 : il n’y a pas eu de surmortalité sur la saison hivernale

WHO Cares What Celebrities Think – #PropagandaWatch – YouTube


2- L’état

Pas facile de prendre les bonnes décisions, quand un phénomène inconnu et potentiellement dangereux survient.
Certes. Maintenant, est-ce que ça permet de tout excuser ?

Un bon résumé, issu d’un professeur et d’un chercheur en sciences politiques :

Covid-19 : une défaite française

2-1 Incompétence et arrogance ?

Le Pr Perrone, de l’hôpital de Garches, a jeté un pavé dans la mare en publiant ce livre bien documenté qui relate les grossières erreurs de stratégie, communication, décisions de nos dirigeants.

voir un article sur Mediapart

Voici la liste des scandales qu’il dénonce :

zut, on est en pénurie de masques ! Les stocks de masques prévus en cas d’épidémie n’ont pas été renouvelés. Au lieu de faire le constat de la situation, le message propagé par les autorités : « les masques sont inutiles ». Le délai de commande de nouveaux masques a été… euh… surprenant…

Oh surprise ! On n’a pas assez de tests non plus… Donc si on ne peut pas tester, comment savoir qui est infectieux ? D’autant plus rageant quand on sait que les labos véto départementaux ont proposer de faire des milliers de tests, requête bottée en touche « pour des raisons d’autorisation administrative ».

Le Conseil scientifique est frappé d’une nouvelle maladie : l’attentisme.
« Il ne va pas y avoir une épidémie en France, parce qu’on est justement préparés. » (Yazdan Yazdanpanah). « Les modèles suggèrent que cela peut être suffisant pour endiguer la première vague de l’épidémie. » (Simon Cauchemez). « Le plan français contre les pandémies est considéré par l’Organisation mondiale de la santé comme le meilleur. Aujourd’hui, on arrive à s’appuyer sur cet outil. » (Bruno Lina). Autant le dire : ce conseil n’aura pas été visionnaire pour deux balles. La suite sera teintée de « il faut attendre », « on en saura plus plus tard », rien de vraiment rassurant.

Aïe aïe aïe, certains experts n’ont vraiment pas peur des conflits d’intérêts. En principe, toute personne s’exprimant en tant qu’expert sur un sujet est obligé d’afficher ses liens d’intérêt risquant d’influer sur son jugement. Un conseil scientifique conseillant le gouvernement ne devrait comporter aucun membre financé par des parties prenantes. Or, c’est loin d’être le cas, certains membres ont touché des dizaines de milliers d’euros des labos, dont Gilead et Abbvie, fabricants des médicaments testés dans le cadre de l’essai Discovery. Juge et partie, quoi…

Un confinement qui confine à la bêtise. Le pays est passé de « on ne craint rien, allez voter » à « il faut un confinement en masse » qui comme on l’a vu, permettra aux contagieux de contaminer toute leur famille. Sauf les gens des BTP, car il y a des secteurs où le travail doit continuer…

La chloroquine, qui dit que c’est efficace ?… à part la moitié de la planète ? Elle dérange, cette molécule. D’ailleurs, sur la demande du labo qui la produit, son statut passera en janvier 2020 à « substance vénéneuse », ne pouvant être administrée que sur ordonnance. Mais c’est un détail, par rapport au refus de considérer un traitement, sous prétexte que les premiers résultats sont « extrêmement préliminaires. Ils ne répondent pas aux critères classiques de l’évaluation d’un médicament ». On connaît la suite (cf l’article « traitements »)

Certains savaient… Référence à Agnès Buzyn, qui a quitté le ministère de la santé juste avant le pic, sachant ce qui allait arriver.

Y a-t-il un pilote dans l’avion France ? « L’impression que j’ai eue, tout au long de la crise, était, comme le disait le Président, que nous étions en guerre. Mais l’autre sentiment qui me traversait aussi était que les généraux étaient souvent aux abonnés absents.« 

Tout et son contraire ? où comment les membres du gouvernement, ceux du conseil scientifique, sont atteints d’un « syndrome d’imprécision aiguë ».

La destruction de l’hôpital public programmée… « Depuis plus de vingt ans, tous les gouvernements dézinguent l’hôpital public par des coupes sombres drastiques et un déficit organisé ». Rentabilité, rentabilité chérie.

Méchants Français qui accusent leur gentil gouvernement ! Un collectif inter-urgences porte plainte contre X « pour abstention volontaire de prendre les mesures visant à combattre un sinistre », « homicide volontaire », « mise en danger délibérée de la vie d’autrui ». 1500 médecins portent également plainte « pour impréparation face à une pandémie qui était prévisible ». Réponse de notre bon prèz :  » Lorsqu’on engage une guerre, on s’y engage tout entier, on se mobilise dans l’union « 

Bien sûr, cet ouvrage est abondamment sourcé…


Autres éclairages sur l’inconsistance des décisions officielles prises :

Rapport sévère de la commission des lois du Sénat

24500 morts de trop en France estimation finale Christian Perronne avait vu juste

Un article très bien documenté sur la plupart des sujets sensibles :

Sans oublier la pertinence de l’analyse du Dr Nicole Delépine, dans cette tribune libre sur France-Soir :

2-2 Ils ont fait beaucoup mieux ailleurs

Tous les pays n’ont pas réagi pareils.

Différences notables entre pays

  • Certains n’ont pas confinés.

‘NOUS FAISONS BIEN’ – La Suède bat le coronavirus en raison de l’immunité généralisée après avoir refusé de verrouiller, selon le pays

Covid-19 : la réussite de la stratégie suédoise – Strategika

comparaison Argentine (toujours confinée) et Suède (pas de confinement)

2-3 Côté démocratie, ici et ailleurs : la tentation de la dictature sanitaire

le Covidisme

  • les prémices de dérapage démocratique en France

la « terreur permanente » et la « dictature sanitaire »https://jdmichel.blog.tdg.ch/archive/2020/10/17/covid-19-la-terreur-permanente-et-la-dictature-sanitaire-309867.html

Etat d’urgence prolongé : en France, l’Etat suspend toutes les libertés des citoyens jusqu’en février 2021 (24 oct 2020)

Les applications pour tracer les contacts des malades : risque de dérapage ?

page officielle : Contact-COVID et SI-DEP, les outils numériques du dépistage COVID-19

  • Certains pays envisagent des mesures coercitives particulièrement musclées

en Allemagne : Quarantaine Corona – Les autorités sanitaires ont menacé de «séparer» les enfants dans les maisons

Melbourne bascule dans la dictature sanitaire et permet à la police d’entrer sans mandat dans les habitations

Camps d’internement pour réfractaires en Nouvelle Zélande – YouTube

Dr Jacques Girard, directeur de la santé publique par intérim au CIUSSS de la Capitale-Nationale (Quebec) : « Isoler de force un citoyen dans un lieu pas nécessaire d’être précisé »

En Belgique : pourquoi l’arrêté ministériel Covid est illégal

Un réanimateur viré en pleine crise COVID pour désaccord avec la politique sanitaire !

  • les plaintes commencent à pleuvoir

Action collective – Le droit de soigner & d’être soigné

L’incontournable site de Maître Brusa :

Actions juridiques et judiciaires pour lutter contre la pandémie du Covid-19 – Réaction 19
sa chaîne YouTube

La liberté de prescription des médecins est intacte ?

Les actions juridiques – Ensemble citoyens !


D’autres articles :

Nice, Bayonne, Saint-Malo : le masque en extérieur imposé… mais pas gratuit — RT en français

3- Conflits d’intérêts

Les labos financent de nombreux médecins. Leur jugement en est-il influencé par la suite ?

Revenus versés par BigPharma. A partir de 12 on a un foyer épidémique de conflits d’intérêts?

http://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/mars-2020-la-date-ou-lindustrie-pharmaceutique-aura-definitivement-supplante-la
118.000 euros de MSD, 116.000 euros de Roche : faut-il s’inquiéter des liens entre labos et conseils scientifiques ?

Swissmedic : les conflits d’intérêts des experts dévoilés

Un moyen d’en savoir plus, c’est le site qui permet de vérifier les déclarations de revenus des médecins par les labos, dans une base nationale et consultable par tout un chacun. Bien sûr, si les intéressés n’y ont pas déclaré leurs infos, on n’y trouvera rien. Maintenant, quand on trouve, ça permet de douter de l’impartialité de certains acteurs sur le devant de la scène.

Et comme ce site ne permet pas de donner de vue d’ensemble, le suivant s’en charge :

Gilead a donné aux personnes et structures de santé 68 millions d’euros entre 2013 et 2019

On voit ainsi qu’entre 2012 et 2019 (avec une flambée les trois dernières années), presque 400 000 professionnels de la santé ont touché des labos 6.7 milliards d’euros. Pas mal !

https://www.eurosfordocs.fr/dashboard/professionnel_beneficiaire

L’état a grassement subventionné les médias mainstream cette année. Un Journal ainsi rémunéré pourrait-il contredire le discours gouvernemental ?

Coronavirus : le gouvernement a débloqué 2 milliards pour les médias, dont 666 millions pour la presse

La fondation de Bilou-l’informaticien-chelou a arrosé sec depuis le début de l’année : cela serait-il sans conséquences ?

Le quotidien Le Monde a reçu plus de 4 millions de dollars de la fondation de Bill Gates (fact checké +++ : informations provenant directement du site de la fondation Bill$Melinda Gates )

Covid-19 : l’occasion de continuer le business – derrière le paravent médiatique (où n’arrivent que les « bonnes questions »)
L’étiquetage «anti-vax» et les médias grand public : qui coordonne cela ?

Témoignage d’un ancien insider de l’OMS (lobbying et Bill Gates chez lui comme à la maison à l’OMS)

La vidéo suivante fait le lien parfait entre les conflits d’intérêts (voir les bénéfices pour soi tout en occultant les risques pour les autres) et la fabrique du discours « scientifique » prédigéré pour les journalistes (voir aussi le scientisme, dans l’article médecine et sciences), qui a beaucoup à voir avec la désinformation :

Et celle-ci, vérifiable en allant directos sur le site des intéressés, montre que les vérificateurs de faits sur FaceBook sont liés par un financement indirect à Johnson & Johnson, dont la filiale hollandaise s’appelle Jansen (soit 2 vaque-seins anti coco vide) :

4- Censure et désinformation

Cela existait déjà avant, maintenant le phénomène atteint un paroxysme inégalé.

Les principaux réseaux sociaux, à l’unisson des médias mainstream, des messages gouvernementaux et ceux de l’OMS, censurent tout propos qui va à l’encontre de la version officielle des faits, les qualifiant de « fake news », alors qu’ils transmettent sans vergogne du concentré de peur basé sur des chiffres pas très habilement bricolés.

Ceux qui parlent des bienfaits potentiels de l’HCQ voient leurs publis FaceBook, les tweets ou leurs vidéos censurés, quand leur compte utilisateur n’est pas simplement supprimé.

Nous avons perdu ainsi le droit d’exprimer des opinions, des idées, ou d’exposer des faits qui s’éloignent trop d’une ligne éditoriale officielle. L’éditorial cède la place au dictatorial.

Sondage: 84% des Américains blâment les médias pour les divisions politiques dans le pays

On peut trouver des raisons historiques à la désinformation, en regardant ce qui se passe aux USA depuis l’assassinat de J.F. Kennedy : décryptage par Elo.

On comprends que la concentration des médias dans les mains de quelques milliardaires, et la fourniture de nouvelles « orientées » par l’AFP, Associated Press ou Reuters, transmises telles quelles par la presse mainstream, participent à contrôler un narratif largement diffusé.

Pluralisme journalistique, ou copié-collé de l’Agence France Presse ? Un exemple parmi tant d’autres !

Dans l’article suivant, on peut se demander pourquoi Marko le big boss de FB, ce grand médecin, euh, homme d’affaires, s’intéresse tant à nos données médicales.

Pourquoi Facebook veut savoir si vous avez les symptômes du Covid-19

Facebook, Twitter, YouTube censurent la conférence de « médecins de première ligne » aux USA

Les réseaux sociaux durcissent la modération des messages en faveur de l’hydroxychloroquine

Intéressant : dans un retournement d’un goût douteux, les semeurs de peur officiels jugent les réticents au port du masque en plein air de « psychopathes et pervers narcissiques« . Culpabiliser les gens est une arme efficace, ce serait dommage de s’en passer.

Psychopathes, narcissiques… Ces profils réfractaires au port du masque – Le Point

Coronavirus : narcissiques et psychopathes plus enclins à refuser de porter un masque | CNEWS

Surtout si l’on regarde comment est caractérisée la personnalité psychopathe (Comment reconnaître un psychopathe ? – Doctissimo) :

  • l’indifférence froide,
  • l’irresponsabilité,
  • la difficulté de maintenir une relation à autrui,
  • l’intolérance à la frustration,
  • l’absence de culpabilité,
  • la tendance à blâmer autrui.

euh, ne serait-ce pas une description juste de notre « gouverne & ment » ?

Pourtant, quand un journal décide de rester indépendant, la qualité de ses analyses s’en ressent instantanément :

FranceSoir le manifeste : Nos experts c’est Vous !

Les chercheurs du FakeMed pensaient-ils lutter contre la Covid-19 en fabriquant leurs canulars ?

Maintenant, si les plus grosses boîtes d’informatique remplacent leurs journalistes par des robots, nous voilà bien rassurés :

Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots


La pandémie qui a tué le débat

Propagande informatique : la manipulation sur les réseaux sociaux comme arme politique se développe

https://web.archive.org/web/20210802085359/https://blogs.mediapart.fr/laurent-mucchielli/blog/150721/la-crise-sanitaire-revele-l-inquietant-declin-du-journalisme

5- Le cas des EHPAD

C’est l’un des sujets les plus sensibles de tout ce dossier, comment la gestion de la santé de nos seniors a été… je ne trouve pas de mots justes…

Une situation catastrophique, retrouvée dans tous les pays qui ont suivi à la lettre les recommandations de l’OMS, comme la Belgique, l’Angleterre, le Canada ou encore les USA dans certains états.

Interdiction d’aller se faire soigner à l’hôpital (un paracétamol et au lit) voire rapatriement d’aînés porteurs de coco-vide à leur Ehpad, nourrissant ainsi la contamination du voisinage, interdiction des visites, personnes laissées sans soins ni nourriture tandis que le personnel venait à manquer, et enfin, pour limiter les souffrances des malades non soignés, « adoucissement du passage » au Rivotril, un tranquillisant puissant incompatible avec la détresse respiratoire.

Au secours, le droit d’euthanasier nos ainés en EHPAD revient dans le décret du 16 octobre 2020

Ehpad : pleins pouvoirs aux ARS, pas de déconfinement | Pryska Ducoeurjoly

Le gouverneur Cuomo (état de New York ; USA) établit une directive ordonnant les « Nursing Homes » (équivalent des EHPAD) d’accueillir les patients atteints du Coco vide provenant de l’hôpital.

Le documentaire suivant se passe au Québec, à la situation analogue de celle de la France. Accrochez-vous…

Outre les aspects purement médicaux qui ont manqué, c’est la brisure des liens humains qui ont poussé nombre de nos aînés dans un « syndrome de glissement », plus rien ne leur laissant envie de poursuivre cette vie inhumaine et insensée.

La tendance suicidaire des seniors a augmenté pendant le confinement – rts.ch – Suisse

Les Ehpad exténués par le confinement | Pryska Ducoeurjoly

Suicide ou risque de suicide chez les seniors – maisons-de-retraite.fr

Ehpad: rétablir les liens familiaux pour ne pas mourir de chagrin

6- le réveil des médecins

Même si la pression sociale pousse à se conformer à la pensée dominante (sous peine d’être taxé d’hérétique, de complotiste, ou de nazi pervers raciste et sodomisateur d’animaux morts), même si le Conseil de l’Ordre veille à ce que personne ne mette le désordre en tentant des traitements non reconnus par l’autorité suprême, de plus en plus de médecins osent se prononcer sur leur expérience de terrain auprès de leurs patients, et même s’organisent afin que leurs voix dépassent le bruit de fond rugissant de la presse aux ordre de la pensée unique.

Bien souvent, leurs interviews ont vite disparu de la plate-forme impartiale de vidéos qu’est Youtube. Contre-effet immédiat, dû à l’effet Streisand, même si elles se retrouvent sur des plate-formes moins populaires, elles cartonnent en audience.

https://americasfrontlinedoctors.us/

Conférence de presse, doublée en Français ici.

Transcription de la conférence de presse SCOTUS des médecins de première ligne de l’Amérique

ACU : une initiative de médecins allemands, regroupant des confrères de toute l’Europe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :